Rédigé par admin

Candidats


Soyez visible auprès des recruteurs et augmentez vos chances d'être recruté!

Suivez nous sur…

Agronomes, voici 3 erreurs à éviter en entretien d'embauche

Agronomes, voici 3 erreurs à éviter en entretien d’embauche

Agronomes, voici les 3 erreurs basiques à éviter pour le déroulement d’un bon entretien d’embauche.

Agronomes, voici 3 erreurs à éviter en entretien d'embaucheVous pensez avoir les aptitudes pour le poste, et fondamentalement vous les avez! Vous avez bénéficié d’une formation solide, vous avez peu d’expérience mais vous êtes prêt à rencontrer n’importe quel recruteur pour vous lancer dans la vie active avec force et conviction. 

Attention à ne pas tomber dans ces 3 erreurs basiques qui vous pénaliseront face aux autres candidats, pas forcément plus talentueux ou plus travailleurs que vous, seulement plus préparés!

Le manque de préparation

La préparation est un élément majeur dans l’entretien d’embauche. Dans le cas ou cette préparation est négligée, elle peut s’avérer pénalisante à fortiori lorsque le recruteur chevronné en face de vous, maîtrise ses basiques métiers.

On considère que la préparation équivaut à 80% de l’entretien d’embauche, c’est en tout cas ce que les recruteurs et responsables des ressources humaines (RRH) avancent régulièrement.

De facto, renseignez-vous sur l’entreprise, allez sur internet, creusez l’actualité de l’entreprise, ses projets et visitez également son portail (si elle en possède un). Renseignez-vous aussi auprès des autres lauréats qui y ont travaillé ou qui y travaillent actuellement, peut-être s’agit t’il d’un ex lauréat de l’ENA Meknès et que vous avez une connaissance en commun pour vous renseigner.

Sachez qu’un candidat qui manque de préparation, qui connait mal ou peu « l’entreprise qui recrute », sera forcément mal perçu par le recruteur pour qui cette étape doit être un signe révélateur. Le candidat montre ainsi qu’il est curieux, qu’il sait prendre des initiatives et qu’il bénéficie d’un petit réseau malgré son manque d’expérience. Important.

Arriver en retard!

Pour certains recruteurs c’est rédhibitoire, pour d’autres sachant faire preuve d’empathie, des points sont perdus mais le candidat reste dans la course. Pour tous, c’est un manque de professionnalisme.

La ponctualité nécessite peu d’efforts, arriver à l’heure ne vous rapportera pas de points, mais en tout cas ne vous pénalisera pas non plus. Le recruteur qui généralement a un agenda bien organisé peut même décider de ne pas vous recevoir.

Cependant une petite astuce existe: si vous savez que vous serez en retard, prévenez votre interlocuteur au plus tôt. Dans le cas ou il s’agit d’un léger retard, ce dernier peut tout à fait louer votre promptitude à réagir, un petit appel téléphonique peut suffire, cela lui permettra même de se réorganiser et ainsi d’optimiser son temps précieux.

 Je n’ai pas d’autres pistes actuellement

Le recruteur peut parfois vous poser la question « avez vous d’autres pistes ? ». Répondez par l’affirmative.

En effet un candidat doit montrer qu’il a de l’assurance, qu’il est courtisé. Un manque de pistes peut questionner le recruteur, être sur le marché du travail doit conduire à disposer d’opportunités. Le candidat qui ne dispose pas d’autres pistes n’est peut être pas aussi compétent qu’on le pensait au départ?

Enfin veillez à rester cohérent, si vraiment vous avez d’autres pistes, parlez-en sans rentrer dans le détail. Si vous ne disposez d’aucune piste alors restez plus que vague. Attention également à ne pas vous disperser en parlant de pistes hors secteur agricole ou agroalimentaire que vous visez. Le cas échéant le recruteur peut considérer que vous êtes désespéré ou à un carrefour de votre carrière et que vous n’avez pas les idées claires sur votre avenir professionnel.

Laisser un commentaire